En amour êtes vous Actif ou Passif ?

Message pour vous Messieurs

Avant de laisser un commentaire désobligeant, pour la gente féminine, n’oubliez pas que cette histoire  fonctionne dans les 2 sens. D’avance merci pour elles, et aussi pour moi (j’ai 3 femmes à la maison).

A lire avec délectation

Cet article est paru dans une revue financière américaine. Il éclaire une nouvelle facette de la notion d’actif/passif (lire ou relire « Tout le monde mérite d’être riche), mais sous une forme plutôt inattendue.

Petit rappel : un actif est un investissement qui prend de la valeur et/ou qui met de l’argent dans votre poche, un passif enlève de l’argent de votre poche et/ou perd de la valeur. J’espère vivement lire vos réactions, à déposer dans la partie commentaires au bas de l’article.

Jeune femme cherche homme gagnant plus de 500 000$

Une femme a écrit à un Cabinet conseil en investissements pour demander des adresses en vue d’épouser un homme très riche. Voici son courrier.

« Je suis une très belle jeune femme de 25 ans, bien élevée et j’ai de la classe. Je souhaite me marier avec un homme qui gagne au moins un demi-million de dollars par an. Avez-vous dans vos fichiers les adresses d’hommes célibataires (veufs ou divorcés) qui gagnent 500.000 dollars ou plus ? Peut-être connaissez vous également des épouses d’hommes riches qui pourraient me donner quelques conseils ?

J’ai déjà été fiancée à des hommes qui gagnent de 200 à 250 mille dollars …mais cela n’est pas suffisant pour que je puisse vivre à Central Park West. Je connais une femme, dans mon cours de yoga, qui s’est mariée à un banquier. Elle vit dans Tribeca, et pourtant elle n’est pas aussi belle que moi, et pas même intelligente. Mais alors, qu’a-t-elle fait que je n ai pas fait ? Comment puis-je atteindre son niveau de vie ?». Raphaela

Réponse de l’expert

J’ai lu votre courrier avec une grande attention, et après avoir longuement étudié votre demande c’est avec grand soin que je me suis livré à une analyse financière de votre proposition.

Premièrement, je ne vous fais pas perdre de temps puisque je gagne plus de 500 mille dollars par an. Ceci étant, je considère les faits de la façon suivante : ce que vous offrez est simplement une mauvaise affaire.

Pour résumer simplement : vous proposez votre beauté physique et je mets l’argent (au cas où je serais intéressé, ce que nous verrons plus loin).

Cependant un problème existe : il est certain que votre beauté va s’étioler et un jour disparaître, alors qu’en même temps mes revenus et ma fortune continueront probablement de croître. Ainsi, en termes économiques, vous êtes un passif qui subit une dépréciation et je suis un actif qui produit des dividendes. Vous valez donc de moins en moins, et je vaux de plus en plus !

Entrons dans les détails : vous avez 25 ans, vous êtes belle et sans doute le resterez vous durant les 5 ou 10 années à venir. Mais chaque année un peu moins. Et quand vous vous comparerez à une photo prise aujourd’hui, vous constaterez combien vous avez vieilli. C’est à dire que l’actif que vous proposez aujourd’hui deviendra au fil du temps un passif.

Cela signifie que vous êtes aujourd’hui dans la phase de croissance, c’est donc le bon moment pour être vendue mais non pour être achetée.

En utilisant le langage de Wall Street, celui qui vous possède aujourd’hui à intérêt à vous avoir en « Trading position » (position de vente) et certainement pas en « buy and hold » (acheter et conserver) … mais c’est pourtant ce que vous offrez .

Par conséquent, toujours en termes économiques, le mariage (qui est un buy and hold ) avec vous n’est pas une bonne affaire à moyen ou long terme. En revanche, la location pourrait être une affaire raisonnable dont nous pourrions discuter.

Ainsi, si vous fournissez la garantie « bien élevée, avec de la classe et merveilleusement belle », je pourrais très probablement être le locataire de cette « machine » tant que celle ci sera en bon état.

Cependant, et avant de prendre une décision, je souhaiterais faire un essai avant de concrétiser l’opération.

En attendant de vos nouvelles, je prends congé. Cordialement. Un millionnaire.

Vous en pensez quoi de cette façon de voir un actif ou un passif ?

SVP : laissez votre commentaires ci-dessous, mais restez dans le sujet. Si celui-ci concerne un autre sujet, veuillez le déposer dans l’article concerné. Sinon il risque de ne pas être validé. Merci d’avance.


 

Autres articles intéressants

 

,

49 Réponse(s) à : En amour êtes vous Actif ou Passif ?

  1. aren 18 juin 2012 at 21 h 14 min #

    Effectivement, avec l’argent l’homme peut « acheter » la beauté, mais si la femme est intelligente, comme elle le dit, alors l’intelligence s’aiguise avec le temps et l’expérience. Dond elle devient de l’actif qui augemente sa valeur.

    Mais il y a d’autres choses, qui ne s’achetent pas, comme les qualités humaines, l’amour et l’affection, les vrais valeurs.

    Si elle est assez intelligente, elle peut dévelloper ces qualités, qui permettent de s’épanouir sans beaucoup d’argent.

  2. Sco! 17 mars 2012 at 14 h 50 min #

    Bonjour,

    La réponse de cet homme est très polie et parfaitement cohérente par rapport à la demande de cette «pauvre» femme (pauvre dans tous les sens du terme).

    Sco!

  3. Sébastien 13 mars 2012 at 1 h 28 min #

    [Réponse à caractère comique..] (ou pas)

    Après ce débat plus ou moins sérieux pourquoi ne pas voir les choses d’une façon plus « exotique. »

    Certes si le millionaire (considéré comme propriétaire) est d’humeur trop jalouse et possessive, ce bien est clairement considéré comme un passif.

    En revenche s’il l’est un peu moins, je suis sur qu’à court terme nous pouvons transformé ce produit en actif.
    Il faut faire travailler son investissement, donc comme je pourrait acheter un bien immobilier, effectuer des travaux, mettre de jolis meubles pour ensuite louer ou revendre et en dégager des bénéfices, pourquoi ne pas raisonner de même ?

    * Si elle dit vrai, il ne faudra pas passer par l’étape « travaux » en allant voir au médecin du coin les prothèses mammaire qu’il vend en stock.
    *Pour valoriser son bien et mettre de jolis meubles, pas besoin de louer une camionette. Il suffit d’aller chez Dior chercher une jolie robe. (Eviter les pret-à-porter bas de gamme)

    Si nos ambitions sont de priviligier le rapport prix/temps…enfin « Valeur Temps » si je ne me trompe pas, nous pourrions tout à fait revendre ce bien à un autre millionaire mais plus agé ou moin raisonner pour en dégager les meilleurs BVT.
    Sinon on peut toujours faire des annonces pour mettre ce produit en locations.

    Important : Faire payer les visites des locaux, ca serait dommage de déteriorer son bien sans en dégager des bénéfices.

    Alors ? actif ou passif ?

  4. Jerome 21 février 2012 at 21 h 23 min #

    Je suis certain de 2 choses dans la vie:
    Je n’ irais jamais voir de « pros… » et.. beaucoup d’ « hommes riches » ont un cerveau.
    Un grand merci à super millionnaire pour ce super texte.

  5. gisèle payeur 10 février 2012 at 0 h 16 min #

    Triste constatation, une femme vénale égocentrique, ayant une haute opinion d’elle-même.
    Son but principal est de s’accaparer par tout les moyens possibles de l’argent de ses infortunées victimes.
    Ce genre de créature se représente telle une marchandise et ne conçoit et focalise bonheur et bien-être que par l’acquis de gros biens pécuniaires.
    Il lui faut  » le beurre et l’argent du beurre » pour satisfaire, assurer ses besoins primordiaux et addictions à la luxure et l’argent.

  6. Aime 7 février 2012 at 16 h 30 min #

    J’adore le résonnement de ce millionnaire. Je suis d’avis avec lui.
    Ce qui sérait vraiment intérressant pour cette dame c’est la location de son corps!!!
    rires!!!

    • zaroumi 25 février 2012 at 20 h 14 min #

      merci pour avoir expliqué la notion tant difficile à comprendre d’actif et passif à partir de
      ce qui nous interesse nous tous homme comme femme. Ceci dit je pense que cette fem
      me est sure de son produit elle n’est pas naive et à l’essai elle sure également de gagner
      .la femme est la créature la plus flutée sur terre.elle sait trés bien ce qu’elle fait.

  7. gisele 6 février 2012 at 11 h 08 min #

    L’avantage pour cette femme, eu égard à la réponse du Monsieur pourrait être la suivante. Une co-location auprès de multiples milliardaires…
    C’est ce que je lui conseillerai en tant que femme…(rires)

  8. françoise 4 février 2012 at 15 h 56 min #

    Je pense que cette femme aurait dû se « vendre » différemment. Elle a sans doute des qualités humaines qui ont de la valeur comme : l’humanité, la capacité à ressentir le bonheur, le sourire, la joie de vivre, la culture générale, la compassion, l’amour du prochain, etc. des valeurs humaines qui pour moi sont des actifs.

    Même si ces valeurs ne font pas forcément bon ménage avec l’argent.

    Dernièrement, une expérience l’a prouvé : Des sujets qui, au cours d’une expérience, ont eu en main des liasses de billets étaient les moins enclines à aider les autres. Alors que d’autres sujets qui ont eu seulement des papiers, ont été les premiers à venir en aide.

    • Didier A J SCHAEFER 10 février 2012 at 6 h 11 min #

      Encore faut-il savoir de quelle façon on reçoit ces billets de banque entre les mains : les reçoit-on en cadeau, ou en garde ? Dans le deuxième cas, cela ne changerait rien à mon caractère, quelle que soit la quantité de billets. Par contre, si je les recevais en cadeau, je crois que mon comportement varierait selon le montant.

      Si la somme était vraiment très importante, je pense que j’en réserverai une part aux moins chanceux. Mais, avec un montant plus « modeste » (pouvant quand même payer une maison correcte), je serais probablement plus égoïste.

      J’ai un avantage : mon métier m’a amené à manipuler de grosses quantités d’espèces ne m’appartenant pas. Ceci me donne une idée de ma réaction.

      Amicales salutations.

  9. Patrick Chabin 3 février 2012 at 11 h 46 min #

    Femme fatale rime ici avec femme vénale. Je ne sais pas si elle va devenir riche, mais au moins elle récupère la monnaie de sa pièce. C’est toujours cela de gagné !

  10. Anne 2 février 2012 at 10 h 58 min #

    histoire vraie?? la nana ne manque pas d’air… ou elle est blonde… j’adore le réponse du Monsieur fortuné, elle a du adorer… si-si

  11. Zakaria 1 février 2012 at 22 h 40 min #

    Cette question d’actif ou passif peut aller plus loin. Elle peut générer un débat. Même si l’expert en finance a raison le savoir faire et avoir des enfants ce sont des actifs n’est ce pas ?

    Juger quelqu’un de passif ca nexiste pas !!

  12. Jean-Louis 1 février 2012 at 21 h 34 min #

    J’adore le coté pédagogique financier de cet article
    J’ai appris par Pascal que » l’homme n’est qu’un roseau, le plus faible des roseaux , mais un roseau pensant  » et l’expérience me laisse penser que « la femme est un roseau dépensant »

    J’ai bien peur que si la jeune femme accepte la location, notre fin financier ne tombe sous le coup d’un désir inhérent à la nature de l’homme de plaire à cette jeunesse. Ce qui accorderai alors à cette dernière le pouvoir de l’élever ou de le briser. Actif ou Passif.

    Je conseillerai donc au financier de lire ou de relire, avant de signer le bail de location , le chapitre sur le mystère de la transmutation sexuelle du livre » Réflechissez et Devenez riche » de Napoléon Hill.

    Cordialement

  13. Cedric 1 février 2012 at 19 h 03 min #

    L’analyste devrait savoir que c’est toujours le bon moment pour faire quelque chose. La question est « quoi faire: achat, location, call, put, vad, etc… ? ». Compte tenu de sa motivation, la demoiselle va peut-être devenir la veuve de plusieurs multi-milliardaires. Si l’analyste pousse son raisonnement jusqu’au bout il conclura qu’il vaut mieux être son amant. C’est à ce moment que l’affaire devient juteuse. Car l’amant a, en quelque sorte, une option d’achat !!!

  14. jerome 1 février 2012 at 16 h 00 min #

    bonjour à la fois trés drole et à la fois pedagogique.
    merci
    jerome

  15. Eric Hebting 1 février 2012 at 12 h 28 min #

    D’un point de vue strictement logique dénué de tout sentiment, l’analyste a raison. Par contre d’un point de vue strictement émotionnel (même si je sais que cela n’est pas à prendre au premier degré) je trouve cela bien triste pour chacun des deux individus d’en arriver là … ce n’est pas de l’amour mais de la finance pure et dure, froide comme de la glace.

    • olivier 1 février 2012 at 12 h 53 min #

      Tous les 2 parlent d’argent. Le financier ne fait que lui retourner la monnaie de sa pièce, et sa réponse est plutôt ironique. Je ne suis pas persuadé qu’il lui porte un intérêt quelconque.

  16. Olivier 1 février 2012 at 9 h 41 min #

    Bonjour Olivier,

    Excellent !

    J’adore cette façon de voir les chose de la part du financier et le pire c’est que j’adhère complètement. Du coup je pense que la jeune femme va revoir ses ambitions à la baisse…

  17. bernie 1 février 2012 at 9 h 36 min #

    Ahhhhhhh merci cher olivier ! j’ai beaucoup rit !

    j’adore ce genre d’humour !

    Bon je ne suis pas un grand économiste et le raisonnement de cet expert tiens bien la route …..puisque cette dame a déjà …ben 25 ans ! lol

    Alors que l’offre serait sans doute positive si elle avait ….ben 18 ans ! Etant donné qu’elle prendrait de la valeur pendant quelques années si elle est est bien .. ».managée » …disons au moins jusqu’a ….ben 25 ans ! Après …il est vrai que les ennuis commencent ( je parle par experience ) hihihihi

    Et puis pour être tout a fait horrible ….. pour en retirer une plusvalue …il suffiras de faire en sorte qu’elle nous donne 1 ou 2 ou 3 enfants ( c’est quasiment gratuit non ?)! lol qui très bien « managés à leur tour pourraient nous apporter à leur tour au bout de 30 ans un très bon retour sur investissement …et nous assurer une partie de notre retraite . (rire) .

    Donc a pouvoir fair

  18. Carole 1 février 2012 at 9 h 31 min #

    Pour résumer brièvement l’amour sera toujours un actif, car il ne s’achète pas donc est gratuit… et rentable en plus (joie, bien-être, santé améliorée et j’en passe)

    Pour le reste je n’ai pas vraiment d’avis. Cette femme doit vraiment déifier l’argent. Elle est à plaindre, comme le monsieur d’ailleurs…

    Une femme est passée, un peu d’amour aussi …

  19. Véronique 31 janvier 2012 at 23 h 04 min #

    Eh bien, ça c’est une réponse ton ton ! Je suis une femme et vraiment je n’avais jamais vu cela sous cet angle car je me demandais souvent pourquoi de belles voire très belles femmes sortaient avec des hommes riches et finissaient seules, maintenant j’ai la réponse.

    Bon, Olivier, je suis en train de faire mon premier investissement en bien immobilier locatif, alléluia !!!!

  20. nicole gizzi 31 janvier 2012 at 23 h 02 min #

    Vu avec la mentalité américaine axée sur l’argent, ni la demande de la jeune femme, ni la réponse de l’analyste financier sont surprenants du point de vue « moral ». Cependant comme exemple financier, je crois malgré tout que le monsieur risque de faire une mauvaise affaire car si elle demande le divorce après quelques temps avec des raisons plus ou moins fallacieuses (american style) elle réussira à obtenir une confortable pension alimentaire, donc à augmenter son actif au détriment du monsieur qui inscrira du passif chaque mois dans son budget.
    Ps. Je constate qu’il y a beaucoup d’hommes qui ont laissé des commentaires et pas beaucoup de femmes :-) :-)

  21. Judicaël 31 janvier 2012 at 22 h 49 min #

    Bonjour Olivier,

    J’aime bien cette comparaison, cela permet de bien illustrer et de bien comprendre le fonctionnement de ce processus.

    Salutations

  22. Alexandre 31 janvier 2012 at 19 h 47 min #

    Une autre option est le leasing, soit la location avec option d’achat. Si elle a perdue sa valeur au bout de la durée de location, on la laisse à la société de crédit-bail.

  23. Patrick 31 janvier 2012 at 19 h 40 min #

    Oups…un joli sujet vieux comme le monde mais qui excite toujours les neurones, ça va faire un buzz.

    Alors je m’y met aussi :
    D’un coté, une très belle jeune femme, bien élevée et avec de la classe en plus.
    De l’autre coté, un homme riche et peut-être déjà bien mûr (veuf ou divorcé) ou alors un jeune héritier.

    Le jeune héritier doit déjà avoir un tas d’occasions, il risque fort de n’être que peu intéressé.
    Un homme déjà mûr doit savoir quand même qu’il est assuré de se déprécier physiquement sans doute bien plus vite que la jeune femme, laquelle peut nourrir l’espoir d’un copieux héritage.

    Le vieux renard devrait mettre ses lunettes pour lire correctement et entretenir sa vivacité.

    Pas si bête qu’il pourrait y paraître la jolie minette, elle vise bien dans son annonce quelqu’un de déjà âgé. Donc à y réfléchir un peu cela pourrait intéresser un jeune de choisir une jeune femme, belle, avec de la classe et aussi intelligente.

    Après cette réponse un peu cavalière, la jeune femme va peut être recevoir une proposition bien plus agréable d’un jeune individu, riche et intelligent, qui finirait par une belle histoire d’amour comme pour la belle au bois dormant.

    Dans ce monde de brutes, préservons nous quelques rêves qui entretiendront notre enfant intérieur et nous garderons motivés dans la recherche du bien-être.

  24. Patrick 31 janvier 2012 at 18 h 58 min #

    La femme pourrait répondre ceci :

    Je ne nie pas l’effet du temps sur la beauté physique mais je pense voir vous démontrer que je suis potentiellement un actif qui va s’apprécier avec le temps :

    1) au bras d’une femme jeune et séduisante, la classe en plus vous jouirez d’une notoriété supplémentaire. Vous pourrez grâce à ma présence attirer plus de relations qui deviendraient des prospects puis des clients.

    2) Les relations mondaines plus importantes augmenteraient la taille de votre carnet d’adresses qui est un excellent actif dont vous pourrez augmenter la valeur beaucoup plus vite avec moi que tout seul. Une location passagère ne donnerais pas autant de résultat qu’une épouse fréquentant les salons de thé et autres clubs de femmes de millionnaires.

    3) Avec l’age, la beauté physique se réduirait certes, mais mes amies femmes de millionnaires deviendraient des femmes de milliardaires et offriraient donc un actif relationnel encore plus riche.

    Je vous propose donc un rendez vous sur les bases d’un contrat de mariage qui sera peut-être le meilleur investissement de votre carrière.

    • thérésa 2 février 2012 at 21 h 49 min #

      Vu sur cet angle, le millionnaire a plus a gagner qu’a perdre car avoir une femme ambitieuse qui sait valoriser son époux à travers des relations mondaines, est un bien à garder sur sa coupe de champagne…Donc ACTIF (ps: ct hilarant mais notre bonhomme n’a pas analyser sur plusieurs perspective, les contrats de mariage existe pour cela!!!

    • Zozo 15 novembre 2012 at 9 h 14 min #

      J’adore et je partage ces points de vue ! :o)

  25. Raphaël 31 janvier 2012 at 18 h 01 min #

    L’humour financier sort de l’ombre!….Cette femme a du être un pu surprise d’être considérée comme un actif qui se déprécie…pas tant par l’usage, que par le temps qui s’écoule inexorablement.
    Sauf à demander ,comme le poète, que le temps suspende son vol…et a condition d’être exaucée;ce qui est loin d’être acquis,cette femme va subir les outrages du temps…et donc avoir une valeur physique moindre chaque jour davantage….mais en contrepartie une expérience plus importante.;donc mieux à même;si besoin était, de satisfaire, par exemple,les désirs d’un jeune millionnaire souhaitant suivre une formation dans le domaine des sens…qui n’est pas unique en son genre certes, .mais qui peut se révéler d’un très bon rapport.
    En définitive la location semble tant pour le financier que pour la dame la solution adéquate…l’un profitant de l’autre à un coût différent , mais satisfaisant en fin de compte pour les deux parties.
    Au final chacun reprendra sa liberté..le millionnaire qui a pris de la valeur chemin faisant, retrouvera facilement une autre jolie locataire, valeur à neuf… la dame pourra se recycler dans la formation continue grâce au capital constitué par les revenus de la location longue durée…et avec un peu d’audace créer une société de prestations de services d’un genre particulier. .;qu’elle fera bien entendu gérer par un jeune et charmant PDG ambitieux et dévoué, ,percevant ainsi, à la fois les dividendes sonnants et trébuchants d’un capital bien gagné, mais aussi ceux bien plus excitants encore d’une position sociale dominante à souhait.
    Elle n’est pas belle la vie?

  26. mill 31 janvier 2012 at 17 h 24 min #

    La meilleure solution c’est d’acheter la femme et ensuite de la louer pendant 15 ans… malheureusement, ce n’est pas moral.
    Dommage que la finance et en premier lieu les banques ne s’appliquent pas ce genre de moralité.
    Qui sont aujourd’hui les femmes ? et qui sont les proxénètes ?
    Je ne pense que nous soyons tous du bon côté !

  27. Jean-Paul D. 31 janvier 2012 at 17 h 21 min #

    Bon, il n’y a pas que l’argent dans la vie. Le mec, il n’est pas milliardaire à plein temps. Il a sans doute aussi des moments de sa vie où il aime jouir de sa richesse et de son pouvoir, aimer et être aimé. La question de savoir si cette femme est une « bonne affaire » ne doit pas s’étudier en termes seulement financiers. Supposez qu’ils conviennent d’un rendez-vous de négociation . Examinons plusieurs hypothèses:
    1) C’est un coup de foudre réciproque, ils tombent fous amoureux l’un de l’autre, alors qu’ils se marient, elle aura réalisé son rêve et lui aura réalisé le rêve de la femme qu’il aime: Le bonheur, au début peut-être qu’elle lui coûtera un peu cher, mais il se peut que tant que l’amour perdure, ils arrivent à se contenter d’amour et d’eau fraîche.
    2) Il tombe amoureux et elle non: Mauvais plan !! Elle l’aura ruiné en 3 mois .
    Le problème est comment pourra-t-il savoir s’il est dans le cas 1 ou le cas 2 car lui sera aveuglé par l’amour et sera incapable de savoir si elle est dans le cas n°2 et joue le comédie ou si elle est dans le cas n°1 . Attention donc au cas n°1 aussi, il y a risque que ce soit un faux cas n°2
    3) Cas n°3: Il n’est pas amoureux … il peut quand même payer le café et partir en lui souhaitant bonne chance

    Quant à la location, il peut y avoir recours à toute heure quand l’envie lui en prend, l’offre est très supérieure à la demande il peut trouver en 5′ sur internet, donc pourquoi aller proposer ça à celle-ci (J’ai appris de mon premier patron, célibataire endurci, la règle suivante: « Vous verrez mon petit Jean-Paul, dans la vie les femmes qu’on paye coûtent beaucoup moins cher que les femmes qu’on ne paye pas .)

    Conclusion, il y a sûrement de meilleures affaires à faire que cette femme, et finalement à part pour savoir si elle a des techniques d’enrichissement qu’O. Seban ne connait pas, il n’est pas nécessaire d’aller au-delà d’un café au bar du Ritz.

    Reste à l’analyste financier en question à sortir un peu le nez de ses comptes pour découvrir la femme idéale, en tomber amoureux et convoler. Le problème c’est qu’il semble ne pas mériter de rencontrer la femme idéale puisqu’il affiche dès à présent l’intention de s’en défaire dès qu’elle se dépréciera.

    Donc en fin de compte, s’il se fait plumer par une s…, bien fait pour lui !!!

    Moralité: Les femmes ne sont ni des actifs, ni des passifs, ni des valeurs boursières, ni des animaux, … les femmes sont des hommes comme les autres !

    • olivier 31 janvier 2012 at 17 h 26 min #

      Vous dites en fin « les femmes sont des hommes comme les autres ! » vous oubliez de dire « et le contraire »

  28. Roland 31 janvier 2012 at 17 h 20 min #

    Bonjour à tous,

    Pour cette jeune femme, une autre solution est possible : repérer un vieillard gâteux présentant les caractéristiques financières nécessaires à l’atteinte de ses objectifs. Celui-ci sera physiquement largement dans le passif, et elle l’épouse.
    Ensuite, elle manoeuvre subtilement pour que l’héritage la favorise, et elle n’a plus à s’inquiéter pour sa propre sénescence, puis attendre que son époux décède.
    Répéter l’opération plusieurs fois.

    Je plaisante.

  29. raph 31 janvier 2012 at 16 h 51 min #

    Il souhaiterait faire un essai avant de concrétiser l’opération.
    Mais l’essai est-il gratuit ou payant ?

  30. Arnaud 31 janvier 2012 at 16 h 29 min #

    Il y’a un loup dans le raisonnement en fait.

    L’homme investit dans un passif : la femme en question.
    Mais la femme qui est un passif investit dans un actif : l’homme en question.

    Mais alors, le femme devient à la fois un actif et un passif.
    De plus l’homme devient un actif de lui-même à travers la femme.

    • olivier 31 janvier 2012 at 16 h 36 min #

      Oui la femme investit dans un actif. Mais l’homme devient « moins actif » si je peux dire, puisqu’il a des dépenses plus importantes que prévues (si la femme veut un mari qui gagne 500 000$, ce n’est pas pour aller diner au MacDo, ni habiter en banlieue).

      Oulah, je sens que ca va faire débat ce truc

    • thérésa 2 février 2012 at 22 h 24 min #

      à olivier, si nous résonnons de cette manière, c’est vrai il y aura des débats sur plusieurs perspective…Donc seule la chance nous le dira! si tu t’y frotte et qu’elle ne pense qu’a sa crème du jour malchance à toi passif ou si c’est une femme ambitieuse, et attentions !!! il ya deux catégories de femme ambitieuse comme les femmes fatales (active mortel) ou dites aussi mentes religieuses qui ne cherche que des hommes mûres ou divorcés à cause de leurs faiblesses, ou, bien chanceux des femmes visionnaires qui savent entreprendre et se faire respecter… car la maligne demande les addresses de femmes riches pour conseil, ce qui pourrai peut être lui ouvrir des portes si elle sait biens se faire accepter et jouer ses cartes donc elle passera du côté actif. Mais c’est aussi une femme à craindre car elle sait ce qu’elle veut!!! donc messieurs à vos loupes! très dûr de détecter de tels femmes…

  31. Michael 31 janvier 2012 at 16 h 23 min #

    bonjour ,

    c’est sur que pour un investisseur qui n’a aucune envie d’etre avec une femme qu’il aime pour la vie c’est un tres bon point de vue , Mais on ne peu pas du tout parler de valeur de l’argent pour une femme avec qui on se mari car si on se mari c’est pour resté pour la vie et donc c’est qu’on aime cette personne et donc si on aime la femme avec qui on ai > qu’elle a 20 ou 50 ans l’amour sera toujours le meme et donc le prix qu’on ai pret a mettre aussi .
    Enfin bref pour comprendre cet article il faut vraiment ignorer que c’est d’une personne que l’on parle mais plutot d’un objet (sexuel) qui est beau et qui vieilli et que si on veu se debarassé plus tard on devra repayer cher pour avoir une nouvelle femme belle de 25 ans.
    Mais la c’est assez etrange aussi dans cette article car la femme ne se vend pas du tout ! il n’y a aucune valeur pour l’acheter c’est juste un mariage qu’elle veut.
    bref désolé mais je trouve ça vraiment compliqué et pas super super

  32. Yann 31 janvier 2012 at 16 h 19 min #

    Bonjour Olivier,

    Cette Femme est très honnête, le contrat est clair. Comme la réponse du type d’ailleur, Si il est satisfait du service et lui laissera un bonus à la fin du bail.
    Quel monde de dingue !

  33. Elvire 31 janvier 2012 at 16 h 17 min #

    La jeune femme n’a pas évalué en argent ce qu’elle rapporterait à un homme gagnant 500 000 $. L’offre n’attire donc pas l’attention. A mon avis, il n’y a pas de raison d’examiner le dossier sauf à flairer immédiatement une affaire intéressante.

    • Christian 31 janvier 2012 at 20 h 50 min #

      Oui tout à fait je pense aussi la même chose. cette femme n’a pas su montrer la plus value qu’elle pouvait apporter à cet homme et les intérêts qu’il pouvait y gagner. Quand on vend ou se vend il faut commencer par mettre en avant les bénéfices que le client va avoir en faisant cette affaire.

  34. Angelayke 31 janvier 2012 at 16 h 16 min #

    Cette femme qui se prétend intelligente elle ne l’est pas tant que ça.
    Ou alors elle veut juste tout sans lever le petit doigt.
    Car si elle investit elle aussi de son côté des actifs, alors elle prendra aussi de la valeur…
    Ensuite à son tour…car elle deviendra cougar, et n’aura plus rien a faire de son vieux amant, mari, copain..puisqu’une femme qui est de cette mentalité fera tout pour rester belle et donc deviendra une belle vieille riche et aura un « jeune » à son tour…

    :)

    Ce n’est qu’une hypothèse parmi tant d’autre et étant femme, je ne suis pas du tout comme celle que je viens de décrire, mais l’inverse, j’estime qu’on ne devrait avoir besoin de personne pour se faire.

  35. Didier A J SCHAEFER 31 janvier 2012 at 16 h 11 min #

    Cela me rappelle ce que vous avez écrit au sujet des voitures (pardon aux femmes : si elles lisent jusqu’au bout, elles verront que ce n’est pas méchant) ; cela me rappelle aussi, autrement dit, les notions d’amortissements décroissant et dégressif ; ou encore, comme on le dit au sujet du référencement Internet, la « longue traîne ».

    Je crois que ce riche homme fait une erreur. Pour certaines de nos fonctions vitales, le vieillissement commence à dix-huit ans, si je me rappelle bien. Récemment, un ami qui me connaît depuis 1977 m’a dit que je rajeunis (nous nous voyons tous les deux ou trois ans). On a pu constater la même chose chez ma mère et chez une pâtissière de ma connaissance. Nous sommes trois exemples de ces personnes paraissant « vieilles » (relativement) dans leurs jeunes années, puis paraissant moins que leur âge en vieillissant. Nous semblons d’abord vieux (je suis chauve depuis mes trente ans), mais il y a ensuite bien peu de rides pour venir aggraver notre aspect.

    Ce millionnaire ou milliardaire fait probablement une erreur : il devrait transformer sa location en location avec option d’achat (crédit-bail). J’ai peut-être des goûts bizarres, mais j’ai rencontré plus d’une quinquagénaire (voire sexagénaire, voire grand-mère) séduisante…

    Avec mes respectueuses salutations.

  36. Arnaud 31 janvier 2012 at 15 h 59 min #

    Enorme !

    Vous allez devoir faire une troisième édition de TLMMDR pour mettre la femme dans la colonne passif de vos petits schémas si je comprend bien :)

    Après si celle-ci est dépensière, il se peut que les actifs de l’investisseur deviennent moins importants que ses passifs et ce sera la fin pour lui de l’indépendance financière.

  37. sousa nelson 31 janvier 2012 at 15 h 54 min #

    Pal mal la réponse du financier.
    J’espère en tout cas pour lui que l’aspect social de sa vie privée ne se résume pas toujours avec une corrélation financière.
    En effet c’est assez carricaturale comme exemple mais cela a le merite d’être sympa.
    Question de sens et de savoir faire!!

  38. Frederic Th 31 janvier 2012 at 15 h 54 min #

    La vulgarisation a ceci d’interessant est qu’elle met des concepts abstrait et parfois difficile à assimiler à la portée de (presque) tous!

    J’ai enfin compris la différence entre Actif/Passif..et par la même occasion, pourquoi mes deux mariages n’ont pas fonctionné et m’ont laissé un gout amer .. ;-)

    De plus, au vu de mes résultats depuis que je suis enfin débarrassé (sur vos conseils) de mes « passifs », je dois bien admettre que les « actifs » se bousculent au portillon.
    .. comme quoi ..

    J’ai donc « investis » dans un « actif » de mon choix, qui me le rend bien et me permet aujourd’hui de faire fructifier l’entreprise commune et de la développer ..
    Elle adore ça en plus ;-)

    Cordialement,

    Un Ex!

    • olivier 31 janvier 2012 at 15 h 56 min #

      Très marrante votre réponse.

  39. Thomas 31 janvier 2012 at 15 h 49 min #

    Oh, c’est une étonnante façon de voir la femme … Mais après tout, c’est elle qui se définie comme cela :-)

Laisser un commentaire

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.